Le petit guide du parfait Greenawan #1

Vous l’avez peut-être vu sur mon Insta mais j’ai eu la chance la semaine dernière de découvrir les Philippines, El Nido plus particulièrement. Entre lagunes, une eau transparente et des paysages de folies, un invité non-désiré était de plus en plus présent. Cet indésirable, c’était le plastique.

Le fait est que si nous ne faisons rien, il y aura plus de plastique dans nos océans que de poissons d’ici 20 ans. Je veux pas vous faire pleurer ou culpabiliser mais il serait peut-être temps d’un peu se bouger parce que le temps presse. Alors jeune Greenawan, si tu veux commencer à réduire ton utilisation de plastique mais que tu es un peu perdu, voici quelques pistes qui pourront peut-être t’aider à y parvenir.

Les Principes du Zéro-Waste

Alors, tu as peut-être déjà entendu parler du mouvement Zéro-waste (ou Zéro-déchet pour les moins anglophones d’entre nous). Ce mouvement se base sur 5 principes assez simple pour réduire nos productions de déchets. Alors je ne te demande pas, du jour au lendemain, de passer de 3 poubelles par semaine à rien du tout. Mais si tu pouvais par quelques gestes réduire tes déchets, peut-être que dans un mois tu n’auras plus que 2 sacs, dans 6 il n’y en aura plus qu’un tous les mois (on peut rêver non ?) Car la difficulté dans notre production de déchet, c’est qu’elle est ancrée dans notre quotidien. Il faut donc essayer de casser nos habitudes, d’en créer des nouvelles et de trouver des solutions durables.

Mais je m’emballe un peu et met la charrue avant les boeufs ! Avant de rêver et de faire des plans sur la comète il serait peut-être temps que je te livre les 5 fameux principes du zéro-waste ! Les voici :

  1. Refuser
  2. Réduire
  3. Réutiliser
  4. Recycler
  5. Composter

Je vois déjà la panique monter dans tes yeux et les questions qui arrivent :« J’ai un petit appartement, je peux pas avoir de compost ou un système de recyclage correct ! » ou encore « je fais comment pour mon Starbucks du matin ? » Pas de panique jeune Greenawan , on va d’abord se concentrer sur les deux premiers principes qui sont les plus accessibles pour commencer. Je dis bien accessibles, pas faciles ! (Hé non, la réduction de tes déchets ce n’est pas une voie facile 😉 )

Le plastique tu refuseras !

Alors ça peut paraitre tout simple mais un des premiers gestes que tu pourrais faire c’est de refuser les sacs en plastique au supermarché. (Même ceux réutilisables, parce que tu les oublies toujours chez toi et finit par en avoir 10 qui trainent sous ton évier..) Sac à dos, petits paniers d’osier ou même des totes-bags (sac en tissus) bref, il existe plein d’alternatives pour faire tes courses tout en étant on fleek et plastic-free 😉 Tu peux même pousser l’idée encore plus loin et aller dans des magasins en vrac.

Un autre petit geste tout simple, encore même plus simple que le premier, c’est de ne plus consommer de paille ! Parce que mine de rien, on en consomme en Belgique près de 1 millard 600 millions par an. (Et, bien évidement, ce petit tube hyper utile n’est pas recyclable hein …) Alors, prochaine fois que tu es en terrasse avec tes potes, ne demande pas de paille pour ton mojito 😉 Si tu veux quand même une paille parce que c’est plus stylé et parce que tu as pas envie d’effrayer ton date avec des morceaux de menthe coincé dans la bouche (quoique au moins tu es sur de ne pas avoir de mauvaise haleine) il y a plein de solutions ! En inox, papier, bambou ou même en verre, tu en trouveras un peu partout (et en plus les tortues te remercieront)

Enfin pour ton fameux Starbucks du matin, tu as déjà pensé à acheter un tumbler ? Un genre de Thermos mais dans une version moins camping. Bref, Thermos, tumbler ou tout autre contenant qui garde la chaleur, tu peux les donner à ton barista préféré ! Non seulement tu bénéfices d’un ristourne donc ton portefeuille est content. Mais en plus tu n’utilises plus ces beaux (mais non recyclable) gobelets ! Tout bénéf quoi !

Tes déchets tu diminueras

Au final ce principe est assez logique. Si tu appliques le premier tu te rendras vite compte que ta poubelle se remplit bien plus lentement. Mais parfois l’apparition de déchet est inévitable. Acheter un nouveau meuble, des nouveaux vêtements, une nouvelle paire de chaussures ou autre, entraine presque inéluctablement des emballages ou du plastique. Alors pose toi cette simple question : « En ai-je vraiment besoin ? » Bien souvent la réponse est non. Après, je te dis pas de vivre en ascète et de te retrancher dans une cave parce que tu n’as pas besoin de rien. Continue à te faire plaisir et à vivre, mais pose toi juste cette question. Et essaye de résister 😉


La première partie de notre petit guide du parfait Greenawan est terminée !

J’espère que l’article t’a plu, n’hésite pas à commenter si tu as d’autre idées pour limiter notre consommation de déchet 😉 En attendant, je te souhaite une belle journée et on se voit vite 😉

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.