Je ne serai jamais ce blogueur là…

Bonjour à tous 😉

Je suis super content de vous retrouver aujourd’hui dans cette nouvelle catégorie « Humeur » que j’ai envie d’ouvrir depuis longtemps. Car oui, je peux être blogueur sans avoir constamment le nez sur mon feed Instagram, sans être quelqu’un en dehors du réel qui n’est intéressé que par les dernières soldes sur Zalando ou qui vous partage sa toute dernière Morning-Routine qui fait des MI-RA-CLES (d’ailleurs j’y reviendrai un peu plus bas sur ces morning-routines).

Je ne serai jamais ce blogueur là ?

C’est simple. Il y a six mois, quand j’ai créé ce blog, c’était un peu « rendez-vous en terre inconnue ». Je ne connaissais aucun blogueurs ou blogueuses. WordPress, codage et compagnie m’étaient totalement étrangers. Je n’avais pas ces 3-4 articles de début tellement plébiscités sous le coude. Bref j’étais en plein « Into the Wild ». C’était marrant, je faisais des erreurs, je paniquais pour un rien mais le plus important je pense : je n’osais pas… On a peur de s’afficher, de montrer un peu qui nous sommes. Alors on reste très superficiel.

Mais petit à petit, on apprend. On s’améliore et puis on finit par oser. On ose se montrer, s’exprimer et on s’amuse enfin !

Toutes ces choses que j’aimerais être…

Je ne serai jamais ce blogueur au référencement parfait, qui dans chaque article à 3 liens internes, 2 externes, un mot-clé d’une densité de 3,5%, des méta-descriptions parfaites et une longueur d’au moins 300 mots. Tout simplement parce que cela me fait royalement chi**. Je dis pas, peut-être que dans 6 mois j’aurai acquis les compétences nécessaires pour m’en sortir facilement mais j’ai créé ce blog pour écrire tout simplement ! Pas pour m’emmerd** avec tout ça. Pour tout vous dire, je viens de réaliser que mon site était vraiment pas évident à trouver (#VDM)

Je ne serai jamais ce blogueur qui écrit un article tout les 2 jours avec 300 mots et sans réel contenu. J’ai déjà du mal à tenir la barre de l’article hebdomadaire alors ne poussons pas mémé dans les orties. D’autant plus que j’ai choisi de partager avec vous mes lectures, derniers voyages, ou certains fragments de ma vie (Lifestyle). Mais un livre ne se lit pas tout seul. L’argent ne tombe pas du ciel et je suis étudiant donc je ne voyage pas autant que je le voudrais croyez-moi. Mais bon ici certains chouettes trucs se préparent donc stay tuned.

En plus comme vous le savez, je suis adepte de la « slow-life » (si vous n’avez pas lu mon article dessus, je vous met le lien ici), alors prenons notre temps et mal en patience ! J’écris quand j’en ai envie, tranquillement et je tente de vous proposer du contenu intéressant et gratuit. Alors on ronge son frein et on patiente.

… Mais que je ne suis pas.

Je ne serai jamais non plus ce blogueur qui partage avec vous ces super astuces pour être hyper-organisé. Je ne le suis pas du tout et c’est un combat quotidien … Maintenant si je trouve la super astuce trop bien qui me transforme en être ultra-organisé d’un coup de baguette magique, promis je vous fait signe !

Et enfin, je ne serai jamais ce blogueur qui partage avec vous sa super morning-routine trop miraculeuse qui lui donne plein d’énergie pour la journée et qui a l’air trop chouette à suivre. Pourquoi parce que chez moi le réveil, c’est dans la douleur, les pleurs et la souffrance qu’il se passe. Où bien souvent je suis tellement en retard que j’ai encore les cheveux mouillés que je sors de mon appartement, que je saute le petit-dej ou fonce m’acheter un grand café et un croissant. Le tout vite fait englouti en marchant-courant. Honnêtement je bénis l’inventeur du quart d’heure académique. Je ne sais pas comment je ferai sans. Une nouvelle fois, si je trouve la potion magique, je vous tiens au courant.

Je suis moi, ou du moins tente de l’être. C’est déjà pas mal non ?

Alors voilà toutes ces petites choses font que je ne serai jamais ce blogueur-là, mais est-ce une mauvaise chose ? Je ne pense pas. Je vais plutôt tenter d’être moi et non ce blogueur formaté.

Mais si je devais me définir, ou définir le blog, j’en serai incapable. Car tout évolue hyper vite ! Tant moi sur un niveau personnel où je suis clairement toujours en construction et où mes idées, envies, pensées évoluent énormément, que le blog qui lui évolue encore plus vite. J’en ai juste eu un peu marre de ce mimétisme, de voir 20 blogs qui sont identiques, des feeds instagram tous parfaits, sans un pet de travers. De ces photos plus du tout spontanées qui doivent obéir à des tas de règles tacites pour être vues. Sans oublier ces fameux algorithmes où il faudrait presque vendre un rein pour être vu, mais ça c’est un autre débat.

Cependant qu’une chose soit très claire je respecte énormément tous ces blogueurs qui font partie de ces « blogueurs-là ». Je ne sais pas comment ils font et je suis incapable de faire ce qu’ils font.  Et pourtant je ne compte plus le nombre d’articles critiquant le métier de « blogueur professionnel ». Je vous invite simplement à lire cet article qui résume assez bien mon opinion, écrit par notre Claire nationale (Milkywaysblueyes) une de ces blogueuses que j’admire énormément par son travail. (Peut-être utile de rajouter qu’elle est étudiante en droit, alors pas si cons hein les blogueurs 😉 )


Cet article touche à sa fin. J’espère que vous aurez pris autant de plaisir en le lisant que j’en ai eu en l’écrivant. Je reviens bien vite ! (En attendant vous pouvez me suivre sur Instagram ou encore ma page Facebook j’y suis plus actif 😉 )

Never Forget, 

Life is a Journey 

 

You may also like

3 commentaires

  1. Hello 🙂 Je me retrouve complètement dans ton article ! Moi non plus, je ne serai jamais une blogueuse « exemplaire », mais je n’ai pas envie de le devenir. Parfois oui, j’aimerais pouvoir être plus active, pouvoir poster plus, plus souvent par semaines, avoir des tas d’idées et être super organisée, mais ça ne me ressemble pas. J’essaye déjà à me tenir un jour fixe de la semaine, c’est déjà pas mal ! Pour le reste, j’essaye de faire au feeling et surtout de moins me mettre la pression. Merci pour le partage ! Elo

    1. Merci pour ton gentil commentaire ! 😉 ça fait du bien de voir que je ne suis pas le seul à penser ! Garde ta spontanéité c’est le plus important 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.